Retour sur le Hackathon X Kiabi

Suite à ma participation en Juin et à la présentation récente faites au siège de Kiabi je reviens sur cette expérience.

Quand j’ai eu vent de cet événement, j’ai été vite intéressé d’y participer : je connais bien la marque Kiabi, et je souhaitais relever un défi personnel. Du coup ce n’était pas dérangeant pour moi d’être au final le seul candidat solo, aucun autre indépendant ne s’étant présenté le jour J :).

J’avais déjà une petite idée de sujet en tête, le but étant d’utiliser un maximum les API fournies. En discutant avec les personnes du service client, je me suis rendu compte qu’un petit chatbot pourrais soulager les demandes les plus fréquentes des clientes.

Ma réflexion :

  • Un chatbot comme sujet « innovant »
  • Capable de répondre à des questions fréquentes en utilisant les API
  • Répondant à la saisie de texte et au click
  • Des easter eggs et de la randomisation dans la réponse afin de simuler du langage naturel
  • Messenger, déjà utilisé par les clientes et donc familière de cette app


Résultats obtenus :

  • Abiki un chatbot client
  • Sait reconnaître des mots grossiers, puis se bloque si cela continue
  • Randomize ses réponses
  • Donne le nombre de points de fidélités soit par numéro de carte, soit par email
  • Possibilité de rechercher un produit via le code-barre
  • Possibilité de rechercher un magasin (code postal ou nom de la ville)

Ce que j’ai appris :

  • Utilisation d’API avec Node.js
  • Hébergement et déploiement via Heroku
  • Capacité de traitement des bots par Messenger/Facebook
  • Qu’il est plus plaisant de bosser en équipe, mais qu’on est fier quand on y arrive tout seul 🙂

Au final, j’ai été quand même fort surpris d’être parmi les 3 groupes gagnants, surtout qu’un autre proposait le même service et était 5 dans leur équipe ^_^.

Ma présentation faites pour la remise du projet :

Ma « story » twitter à propose de cet événement :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.